Share Button

Toutes les hypothèques assurées devront dorénavant faire l’objet d’une simulation de crise qui assurera la capacité de l’emprunteur à rembourser son hypothèque à un taux d’intérêt plus élevé.

En réalité, cela signifie que les emprunteurs seront évalués sur leur capacité à payer leur hypothèque si les taux actuels étaient aussi élevés que les taux d’hypothèque des cinq dernières années des grandes banques. Selon la Banque du Canada, actuellement, cette moyenne est de 4,64 %.

Ce prérequis était déjà en place pour de nombreux débiteurs, notamment pour les souscripteurs d’une hypothèque à rapport élevé – lorsque la mise de fonds est inférieure à 20 % de la valeur de la propriété – et les débiteurs qui empruntent de l’argent pour une durée inférieure à cinq ans.

Cependant, à partir de maintenant, toute hypothèque assurée sera éprouvée en cas de taux plus élevé. Ceux qui ont déjà souscrit une hypothèque ou qui ont déjà fait une demande pour une assurance hypothécaire sont exempts de ces nouvelles règles, qui entreront officiellement en vigueur en octobre 2016.

Changement de normes a prévoir pour la fin oct 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.